Espace Ophtalmologistes

2016 Les Ophtalmologistes de France soutiennent la "Démarche en santé visuelle de l'opticien-lunetier" de la FNOF

Communiqué de presse du 28/09/2016 

#SILMO2016 / #santé / #coopération /#opticiens / #ophtalmologistes 

 

Les Ophtalmologistes de France soutiennent la « Démarche en Santé Visuelle de l’opticien-lunetier » de la FNOF et invitent la communauté des opticiens à la rejoindre 

 

Thierry Bour, Président du SNOF (Syndicat des ophtalmologistes de France) :
« Nous saluons la mise en place de la « Démarche en Santé Visuelle de l’opticien-lunetier ». Dans un contexte où la loi Santé donne aux opticiens-lunetiers de nouvelles responsabilités,
elle leur fournit une marche à suivre dans la prise en charge des patients, en lien avec les ophtalmologistes. Tout en s’appuyant sur les compétences des différentes professions de la filière de santé visuelle, elle améliorera la confiance et la coopération entre elles, au bénéfice du patient. » 

 

Paris le 28 septembre 2016 – Présentée au Silmo 2016, la « Démarche en Santé Visuelle de l’opticien lunetier » met l’accent sur le respect de l’ordonnance médicale et les nouvelles mesures législatives et règlementaires touchant le secteur de l’optique.
En affirmant ainsi les nécessaires contrôles chez l’ophtalmologiste et le besoin de formalisation des échanges d’informations entre les ophtalmologistes et les opticiens, elle renforce l’efficacité du parcours de soins, au bénéfice du patient et de sa santé visuelle. 

Le SNOF invite l’ensemble des opticiens à rejoindre cette démarche de bonne prise en charge des patients nécessitant un équipement optique, déjà soutenue par le Groupement des Industriels et Fabricants de l’Optique (GIFO). 

 

Thierry Bour, Président du SNOF explique : « En tant que pivot de la filière visuelle, nous nous réjouissons qu’une telle démarche soit mise en place. C’est un pas de plus dans la coopération entre professionnels de la filière visuelle. Au coeur de cette démarche, le patient sera le premier gagnant, bénéficiant d’un parcours de soins coordonné sur l’ensemble de la filière visuelle. » 

Et de poursuivre : « Cette démarche est d’autant plus efficace qu’elle est complète, notamment d’un point de vue réglementaire. Elle tient compte des nouvelles mesures qui seront contenues dans le prochain décret des opticiens prévu dans le cadre de la loi Santé et rappelle également les recommandations de la Haute Autorité de Santé de 2011 sur le renouvellement des verres correcteurs. » 

 

Lire ICI le document de la FNOF "Démarche en santé visuelle" : "Prise en charge du patient par l'Opticien Lunetier au sein de la filière visuelle" Septembre 2016