Espace Ophtalmologistes

2012 Plus de 100 000 patients ont signé la pétition du SNOF

Alerte presse du 21 juin 2012

Délais d’attente : les Français mobilisés derrière les ophtalmologistes

Plus de 100 000 patients ont signé la pétition lancée par le SNOF (Syndicat National des Ophtalmologistes de France) en avril dernier
 

Paris, le 21 juin 2012 - Alors que la question des délais d’attente est au coeur des préoccupations, les Français expriment leur soutien aux ophtalmologistes de France en signant massivement la pétition proposée par le SNOF (Syndicat National des Ophtalmologistes de France) en avril dernier, pour endiguer la pénurie de praticiens.

« Nous avons obtenu 101 354 signatures en un mois et demi ! Les patients sont très réceptifs et en phase avec les solutions que nous proposons. Il faut dire que la situation est dramatique pour eux comme pour nous, les délais d'attente pouvant atteindre 6 mois voire 1 an dans certaines régions. Ce soutien populaire est extrêmement encourageant, d’autant que les signatures continuent d’affluer chaque jour. », explique le Docteur Jean-Bernard Rottier, Président du SNOF

La pétition s’inscrit en complément d’une campagne d’information auprès des patients initiée par le SNOF au mois d’avril. L’objectif : expliquer les causes de la pénurie d’ophtalmologistes sur le territoire et présenter les solutions qu’il propose pour y remédier.

« 1 ophtalmologiste sur 2 partant à la retraite n’est pas remplacé. Cet état de fait conduit à une disparition rapide de la population d‘ophtalmologistes sur le territoire… et à une
augmentation mécanique des délais d’attente. Nos patients sont étonnés d’apprendre que les autorités sanitaires imposent des quotas au niveau de la formation initiale des
ophtalmologistes ! »
, poursuit le Dr Rottier.


Les Français qui veulent que la situation change peuvent signer la pétition disponible chez leur ophtalmologiste.

Pour réduire les délais d’attente, le SNOF propose deux solutions simples :

  • Développer les délégations de tâches aux orthoptistes au sein des cabinetsd’ophtalmologie. Ce système de coopération permet aux orthoptistes d’appuyer lesophtalmologistes dans la prise en charge de certains actes, augmentant de 30% en moyenne la capacité d’accueil des cabinets ;
  • Doubler les flux de formation en ophtalmologie, en faisant passer le quota d’internes en médecine formés à cette spécialité de 1,5 % à 3 % / an.


Le nombre de postes de médecins internes en ophtalmologie pour la rentrée 2012 doit être fixé par arrêté début juillet. Le SNOF a adressé ce lundi 18 juin un courrier à Marisol Touraine, la ministre de la Santé, pour lui rappeler l’engagement de François Hollande d’augmenter significativement le nombre d’ophtalmologistes afin de faire face à la pénurie actuelle de praticiens sur le territoire.


 « Dans l’idéal il faudrait 240 nouveaux ophtalmologistes chaque année, pour assurer le remplacement des générations. Or l’an dernier, seuls 110 internes ont été formés à l’ophtalmologie. Il faut mettre sur pied un plan à 5 ans pour préserver durablement l’accès aux soins ophtalmologiques. », conclut le Dr Rottier.
 

A propos du SNOF :

Créé en 1906, le SNOF a pour but "d'étudier et de préparer en collaboration avec les pouvoirs publics et les autorités compétentes l'application des mesures générales de protection de la santé publique pouvant se rapporter à l'exercice de l'ophtalmologie". Avec ses 2900 adhérents, il regroupe 2/3 des ophtalmologistes de France et obtient ainsi le taux de syndicalisation le plus élevé des syndicats français.


Il constitue l’interface entre les ophtalmologistes, avec leurs priorités de médecins, l’intérêt de leurs patients, leur volonté de garantir un accès à des soins de qualité et les pouvoirs publics.


Le SNOF (www.snof.org) propose des schémas éprouvés de délégation de tâches, de collaboration accrue avec les orthoptistes et les opticiens, pour que la pratique de l’exercice médical soit acceptable par les ophtalmologistes d’aujourd’hui et de demain, et préserve au mieux la santé de leurs patients.

 
Contact presse :

Isabelle Pestourie – ipestourie@hopscotch.fr - 01 58 65 10 77